Note de la rédaction :

« Zombillénium » est un film d’animation réalisé par Arthur De Pins et Alex Ducord. Sortie le 18 octobre 2017.

Le Pitch

Quelque part dans le nord de la France, un parc d’attractions réunit vampires, loup-garous et zombies. Bien décidé à faire fermer ce parc à mauvaise réputation, Hector, contrôleur des normes de sécurité, se retrouve lui-même employé et …mort.

La Critique

On va pas se mentir, l’animation française se porte bien depuis deux/trois ans. Les séries ont le vent en poupe, les studios américains font appel aux français pour sous-traiter tout ou partie de leurs films. « Zombillénium », lui, est 100% européen. Habituellement cantonnés aux p’tits films mignons adressés à un public très jeune, les films d’animation français avaient besoin d’un p’tit coup de pep’s. L’adaptation des BD éponymes d’Arthur De Pins semblait tout indiquée.

Démarré il y a plusieurs années, le projet a sollicité plusieurs studios français et belges. Maintes fois ré-écrit et ré-adapté pour coller à l’esprit des BD tout en ayant une histoire pour le grand écran qui tienne la route, Zombillénium a été une sacrée aventure. Mais la question est là : que vaut le produit fini ?

Et bien c’est plutôt une réussite. Le rythme du film est plutôt cohérent, malgré une petite baisse de régime au 3ème tiers, l’humour est bien là pour en faire un moment familial de détente, le visuel général du film est très proche de la BD, et le travail de l’image ainsi que le rendu final donne quelques plans assez époustouflants. Petits bonus pour le travail de la bande-son qui n’a rien à envier aux grands films d’aventures américains, teintée de rock n’roll, et pour le choix des doubleurs qui rappellent la bonne époque où le doublage était cool. On a toujours plaisir à entendre Emmanuel Curtil (aka Jim Carrey aka Chandler) et on sait dans quelle branche peut se reconvertir Mat Bastard si il arrête la musique.

Ma seule déception concernant le film étant de ne pas figurer au générique de fin, vous avez donc de grandes chances de passer un bon moment si vous allez voir Zombillénium. Quant au public visé, adolescents et jeunes adultes, le bouche-à-oreille devrait bien fonctionner et faire du film un petit succès. Pas un succès « Pixar » mais suffisamment pour continuer à faire tourner l’industrie à plein régime pendant, on l’espère, encore quelques années.

Dory

About Dory

Passionnée de cinéma en général, et de cinéma anglophone en particulier, je fais mes premiers pas critiques sur mon tumblr Vacances de pauvres. Fan de Star wars, Marvel et autres blockbusters (mais pas que), j'ai rejoint l'équipe Doc Ciné pour vous faire partager mes envies et mes avis, tout simplement.

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :