Note de la rédaction :
Note de la rédaction :
Voilà un film qu’on avait pas vu venir : une SF ultra optimiste, avec ABBA en musique de fond, un héros qui fait pousser des patates dans ses excréments, les gouvernements chinois et américains qui se font des bisous et même, si si, un final Toy Storyesque. 

C’est peut-être que les ficelles de la bonne vieille mission dans l’espace paranoïaque et anxiogène, celles justement d’Alien (1979) sont usées jusqu’à la corde. À l’heure où la NASA aurait découvert des traces d’eau sur mars, le film semble nous vendre le rêve spatial comme on n’osait plus le présenter depuis les années 1960 et les missions Apollo.
Donc encore un film où il s’agit de sauver Matt Damon me direz-vous. Le type passe son temps à se mettre dans des situations pas possibles, je sais. Ici il joue dans un Cast Away 2.0 : survivre près de 4 ans sans vivres, seul, sans communication possible avec la terre, dans un climat proche de l’enfer. Tom Hanks l’a fait mais il avait Wilson, lui.
Papy Ridley Scott film magnifiquement les déserts de Jordanie et donne un ton assurément enjoué à un film qui se veut réaliste et vaguement philosophique (« i’m gonna have to science the shit out of it », la devise tout du long). L’ennemi n’est plus le terroriste ou le méchant psychopathe, c’est l’environnement hostile contre qui, tous ou presque se liguent. Les hommes ne forment qu’un. Rentrer à la maison n’a pas de prix. Depuis la guerre en Irak, ce « coming home » est le nouvel Eldorado.
Le beau geste de Scott c’est sa pudeur, sa manière de démonter les scènes les plus chargées dramatiquement en détournant l’attention du spectateur. On rit plus souvent qu’on ne transpire dans Seul sur Mars. Les violons se contentent du minimum. Il n’y a pas de femme au foyer ou de parents la larme à l’oeil. Le jeu est sobre, le pathos tenu en laisse.
Après Robin des bois, on aurait aimé savoir Ridley Scott seul à 225 millions de kilomètres de la terre. Le voilà revenu du bout du monde avec un feel-good movie simple et bien ficelé. Hollywood a toujours le dernier mot.
13
note globale

Fiche technique :

Titre original : The Martian
Réalisation : Ridley Scott
Scénario : Drew Goddard
Acteurs principaux : Jessica Chastain, Matt Damon, Kristen Wiig, Sebastian Stan, Sean Bean
Sociétés de production : Kinberg Genre, Scott Free Productions
Pays d’origine : États-Unis
Genre : science-fiction
Durée : 141 minutes
Sortie : 21 octobre 2015
Étienne

About Étienne

Né en 1982, journaliste de formation. Je vis à l'étranger depuis 2008. J'ai travaillé pour 5 magazines et 2 émissions de télévision. Je cherche obstinément un cinéma à la marge, qui aurait un langage propre. Le cinéma expérimental et l'art contemporain m'attirent particulièrement.

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :