Prometheus 2 : Alien Paradise Lost – Ce que l’on sait

By 28 septembre 2015 mars 10th, 2017 Gros plan

Beaucoup d’infos circulent ces derniers temps au sujet de la suite de Prometheus. Ridley Scott, lui-même, s’en donne à coeur joie, Neil Blomkamp obligé de revoir sa copie pour Alien 5, la suite de Prometheus se nommerait Alien – Paradise Lost (WTF ?). Bref que du lourd. Il est peut-être temps de faire un petit bilan d’étape, non ?

C’est le magazine Empire qui a, en quelque sorte, dégoupillé la grenade en interrogeant le réalisateur d’Alien et de Blade Runner qui en a profité pour dévoiler quelques éléments précieux :

« [À propos du titre du film ] D’une certaine manière, c’est Prometheus 2. C’est exactement la même histoire. Mais ça a toujours été fait pour s’appeler Alien : Paradise Lost. Il y a aura même des liens avec Ripley, mais je ne vous dirai pas lesquels ».

Ainsi, Ridley Scott confirme ce que l’on savait tous pertinemment à savoir le lien fort entre Prometheus et Alien malgré sa volonté (lors de la sorti de Prometheus) de minimiser ce lien. Du coup, on en vient à s’interroger sur la pertinence de confier à un autre que lui, en l’occurrence, Neil Blomkamp, le soin de réaliser Alien 5.

Par ailleurs, grosse surprise, Ripley sera même de la partie dans la suite de Prometheus, ce qui ne fait que confirmer nos doutes quant à la pertinence même du projet de réaliser un cinquième Alien : on risque fort de perdre de vue la cohérence globale de la franchise… On retrouvera donc certainement l’actrice Sigourney Weaver dans les deux films et c’est évidemment bien dommage…  Même, s’il faut le reconnaître, tout cela se fait dans une apparente bonne entente entre les 2 réalisateurs et l’actrice. On ne peut qu’espérer que cette bonne entente puisse perdurer même si on en doute vu que les 2 films risquent de marcher sur les mêmes territoires et intéresser les mêmes publics. Conséquence évidente : la sortie d’Alien 5 a été décalée d’un an pour que Prometheus 2 sorte avant.

Ridley Scott précise également dans cette interview que le titre Paradise Lost n’est pas une idée récente, puisque Prometheus a bien failli s’appeler Paradise. Le désir d’associer le paradis aux enfers du xénomorphe remonte même à plus loin :

« Il y a des années, je ruminais ce qu’Alien 2 pouvait être. Je m’amusais à imaginer quelques concepts J’ai toujours été fasciné par l’idée d’imaginer pourquoi cette créature a été créée, par qui, et pour quelles raisons ? La planète sur laquelle ça se passait se serait appelée Paradise. C’est un mot très menaçant… »

Si Prometheus 2 est désormais titré : Alien: Paradise Lost, cela peut être interprété de plusieurs façons. Soit un retour aux sources de la saga pour faire la jonction avec Alien 1 : avec plus de références aux précédents films et une mythologie plus proche des créatures créées par Giger, c’est justement ce que l’on attendait du premier Prometheus. Soit, il s’agit d’un choix purement marketing pour palier à l’échec cuisant du premier opus : Prometheus n’a pas rencontré le succès escompté, notamment aux Etats-Unis, où il totalise seulement 126 millions de dollars de recette, le plaçant en-dessous de la barre des 400 plus gros succès d’un film sur le sol américain.

Prometheus a aussi horripilé la plupart des fans de la saga, qui n’y ont vu une trahison de l’histoire originelle, couplée à une intrigue maigrichonne et, finalement, un film médiocre sur le fond. Du reste, ce titre sème une certaine confusion dans la continuité de la saga : qui se souviendra que Alien : Paradise Lost est une « origin story » et pas un film Alien à regarder après Alien 4 ?

prometheus2

En marge de la sortie de Seul sur Mars, Ridley Scott, très en verve en ce moment sur le sujet très tendu de « Alien », a également confié au site Den of Geek qu’il projetait de tourner lui-même les trois suites déjà annoncées de son film Prometheus !

Il faut dire qu’il avait très mal pris le fait de ne pas réaliser les suites d’Alien… Ridley Scott a déclaré à Den of Geek qu’il mettrait lui-même en scène les films de la franchise Prometheus malgré son âge avancé (77 ans tout de même…). Annoncées au nombre de trois, les suites seront donc, à priori, sous le contrôle du créateur de la saga Alien : oui Dan O’Bannon et Walter Hill aussi, mais Ridley Scott est celui qui a imaginé l’ambiance du film, ce qui est, de loin, ce qui fait le génie de l’oeuvre – au même titre que la créature de H. R. Giger.

Une nouvelle qui pourra en rassurer certains, et effrayer ceux qui déjà n’avaient pas trouvés leur compte dans le premier opus, déjà tourné par Scott.

Pour l’instant, toute cette histoire n’annonce rien de bon : même si Ridley Scott semble investi, il paraît difficile d’imaginer deux sagas se déployant en même temps sur nos écrans, avec les mêmes personnages, l’une avant les événements de Alien et, l’autre, après le 4 et la mort de Ripley… Bien trop compliqué tout cela et cela ressemble fort au gloubi-glouba de Terminator Genesys… Donc, rien de bon 😉

Noodles

About Noodles

Fan de cinéma depuis longtemps, je partage mes opinions avec vous. N'hésitez pas à me donner votre avis sur mes critiques. Sur Twitter je suis Noodles, celui qui tombe systématiquement dans le piège des débats relous.

One Comment

  • Steff dit :

    « Bien trop compliqué tout cela ».
    Evidemment il faut toujours qu’il y ai une partie de la population pour n’y rien comprendre, je leur conseillerais donc un bon film de chez Asylum moins compliqué et surtout moins gloubi-glouba. 😉

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :