moi daniel blake
Note de la rédaction :

Palmes d’or et succès en salle : on connait la rengaine. Tous les ans le Festival de Cannes subit les mêmes critiques : festival élitiste, il ne récompenserait que des films d’auteur vus par quelques milliers de spectateurs abonnés à leur cinéma d’art et essai local. Débat stérile s’il en est, je vais tenter d’y répondre en 2 points : 1 : oui, les palmes d’or ont (en moyenne !) de moins en en moins de succès en salle et 2 : non, ce n’est pas grave, car cela permet à un autre cinéma d’avoir accès aux grands médias et de contourner le marketing de plus en plus agressif des grands Studios. Cannes, caisse de résonance du cinéma mondial ? Qu’en pensez-vous ?

La liste des 20 Palmes d’or ayant eu le plus de succès en salle en France :

#AnnéeTitreRéalisateurEntrées en France
11953Le Salaire de la peurHenri-Georges Clouzot6 944 000
21949Le Troisième HommeCarol Reed5 701 000
31958Quand passent les cigognesMikhaïl Kalatozov5 407 000
41956Le Monde du silenceJacques-Yves Cousteau, Louis Malle4 640 000
51979Apocalypse NowFrancis Ford Coppola4 537 000
61966Un homme et une femmeClaude Lelouch4 269 000
71959Orfeu NegroMarcel Camus3 690 000
81963Le GuépardLuchino Visconti3 649 000
91970M.A.S.H. Robert Altman3 647 000
101957La Loi du SeigneurWilliam Wyler3 051 000
111960La Dolce VitaFederico Fellini2 956 000
121994Pulp FictionQuentin Tarantino2 865 000
131976Taxi DriverMartin Scorsese2 754 000
141993La Leçon de pianoJane Campion2 663 996
151986MissionRoland Joffé2 511 000
162004Fahrenheit 9/11Michael Moore2 378 000
171984Paris, TexasWim Wenders2 019 000
181979Le TambourGünter Grass1 959 000
191982MissingCosta-Gavras1 823 000
202002Le PianisteRoman Polanski1 775 000

Bien sûr, avec l’avènement de la tv et du cinéma à la maison (lecteurs DVD-BR, VOD…) et l’augmentation des prix des cinéma, le nombre d’entrées moyennes a tendance à chuter depuis l’âge d’or du cinéma. D’autant que le phénomène des blockbusters a tendance à niveler le cinéma vers des extrêmes : quelques très grosses sorties trustant les 3/4 des salles et ayant un succès monstre laissant des miettes aux autres films. Aussi, il est intéressant de refaire ce classement en se focalisant uniquement sur les 15 dernières années.

#AnnéeTitreRéalisateurEntrées en France
12004Fahrenheit 9/11Michael Moore2 378 000
22002Le PianisteRoman Polanski1 775 000
32008Entre les mursLaurent Cantet1 612 000
42013La Vie d'AdèleAbdellatif Kechiche1 036 000
52006Le Vent se lèveKen Loach971 000
62011The Tree of LifeTerrence Malick873 000
72001La Chambre du filsNanni Moretti799 000
82012AmourMichael Haneke767 000
92003ElephantGus Van Sant747 000
102009Le Ruban blancMichael Haneke649 000
112015DheepanJacques Audiard636 031
122005L'EnfantJean-Pierre et Luc Dardenne376 000
132014Winter SleepNuri Bilge Ceylan360 000
1420074 mois, 3 semaines, 2 joursCristian Mungiu329 000
152010Oncle BoonmeeApichatpong Weerasethakul128 000

Contrairement aux idées reçues, si depuis ces dernières années les Palmes d’or cannoises ont moins de succès en salle que lors des décennies précédents, elles parviennent tout de même à faire des chiffres raisonnables : 4 au-dessus du million d’entrées et 6 au-dessus de 600 000.

Le problème viendrait plutôt des Palmes d’or accordées aux films moins grand public soit pour leur austérité (L’Enfant ou 4 mois, 3 semaines, 2 jours), soit pour leur côté arty voire opaque (Oncle Boonmee – moins de 150 000 entrées).

Sauf qu’il serait de mauvaise foi de comparer ce type de films avec les gros succès que sont Fahrenheit 9/11, Le Pianiste ou La Vie d’Adèle, des films d’auteurs certes, mais avec un potentiel en salle sans commune mesure. Le Festival de Cannes a pour vocation de mettre en valeur les initiatives cinématographiques originales. Ce n’est pas la chambre d’enregistrement de l’efficacité commerciale du cinéma hollywoodien.

Pour ma part, je préfère souligner que grâce à Cannes des petits films d’auteurs roumains ou thaïlandais qui ne seraient sortis que dans une dizaine de salles en France, parviennent à toucher un public à peu plus large. Si on est sérieux 2 minutes, il est difficile d’imaginer qu’en dehors de l’effet Cannes, un films aussi exigeant que Oncle Boonmee parviennent à dépasser les 100 000 entrées ou un film roumain traitant de l’avortement sous l’ère Ceausescu parvienne à dépasser les 300 000 entrées ! En comparaison, Midnight Special peine à dépasser les 250 000 alors qu’il est porté par un cinéaste commençant à être connu et un casting international.

Donc, je préfère me dire que le Festival de Cannes est une caisse de résonance efficace. Par contre, reste un immense regret alors que George Miller préside le jury en 2016 : pourquoi n’est-il pas accordé une plus grande place au cinéma de genre qui semble pourtant (enfin) avoir acquis ses lettres de noblesse auprès de la critique ? Allez, un petit effort…

Noodles

About Noodles

Fan de cinéma depuis longtemps, je partage mes opinions avec vous. N'hésitez pas à me donner votre avis sur mes critiques. Sur Twitter je suis Noodles, celui qui tombe systématiquement dans le piège des débats relous.

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :