Note de la rédaction :

Love & Mercy sort le 1er juillet et s’annonce très intéressant ! Pour rappel, il s’agit du biopic tant attendu sur Brian Wilson la tête pensante des Beach Boys (si on peut dire…) réalisé par Bill Pohlad.

Derrière les mélodies irrésistibles des Beach Boys, il y a Brian Wilson, qu’une enfance compliquée a rendu schizophrène. Paul Dano ressuscite son génie musical, John Cusack ses années noires, et l’histoire d’amour qui le sauvera.

Un premier projet sur la vie de Brian Wilson avait failli voir le jour dans les années 1980, avec William Hurt dans le rôle principal et Richard Dreyfuss en Eugene Landy.

Le script est d’abord écrit par Michael A. Lerner et s’intitule initialement Heroes and Villains. Oren Moverman, qui avait auparavant écrit I’m Not There sur la vie de Bob Dylan, est ensuite chargé d’améliorer ce script.

Bill Pohlad rejoint ensuite le projet, séduit par la personnalité complexe et le parcours unique du chanteur. Cependant, Oren Moverman était à l’origine choisi comme réalisateur, avant que le poste revienne finalement à Bill Pohlad. Ce dernier explique : « Oren Moverman, notre scénariste, faisait partie des réalisateurs envisagés pour ce film. On a fait connaissance, on a commencé à travailler ensemble sur le scénario et c’est lui qui m’a dit : “Tu devrais réaliser ce film, tu as une vision claire de ce que tu veux faire de cette histoire”. C’est donc lui qui m’a donné le déclic. J’avais le désir de réaliser, mais ça m’a fait plaisir d’avoir le soutien d’Oren et finalement, c’est ce qui a emporté ma décision ».

Noodles

About Noodles

Fan de cinéma depuis longtemps, je partage mes opinions avec vous. N'hésitez pas à me donner votre avis sur mes critiques. Sur Twitter je suis Noodles, celui qui tombe systématiquement dans le piège des débats relous.

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :