Note de la rédaction :

« Life » est un film de science-fiction réalisé par Daniel Espinosa sorti le 19 avril 2017, avec Jake Gyllenhaal, Ryan Reynolds, Rebecca Ferguson et Hiroyuki Sanada.

Le pitch

A bord de la Station Spatiale Internationale, 6 scientifiques sont chargés d’étudier des échantillons provenant de la planète Mars. Une fois passée la joie de découvrir qu’il y a de la vie là-dedans, ils vont vite déchantés quant aux intentions de leur nouvel hôte…

La critique

Trois ans après la sortie d' »Interstellar » de Christopher Nolan, le temps de prescription quant à la réutilisation du style visuel est désormais passé. Dès la première image (un objet très éloigné dans l’Espace avec en fond sonore une musique classique, directement piqué chez Nolan, donc), on sent que « Life » ne fera pas dans l’originalité et l’inédit. Après un plan-séquence d’ouverture assez prometteur, « Life » tombe rapidement dans le cliché du thriller spatial, quelque part entre « Alien : le 8ème passager » et « Sunshine », sans le talent.

En parlant de talent, c’est l’occasion de revenir tout de même sur un casting plutôt bien foutu : Ryan Reynolds pour le côté fun et détente, Rebecca Ferguson encore bien trop rare sur les écrans depuis sa révélation dans « Mission Impossible : Rogue Nation », Hiroyuki Sanada que j’adore particulièrement depuis son rôle de Ujio dans « Le dernier samouraï », et enfin, le parfait Jake Gyllenhaal, avec son jeu impeccable parfaitement équilibré entre le désespoir, la folie, l’émotion…Jakou quoi. C’est ce casting 5 étoiles qui sauve le film d’être un nanar.

Dans ce huis-clos spatial, quelques ressorts scénaristiques et les acteurs qui donnent tout ce qu’ils ont pour sauver les meubles font de « Life » un film pas totalement désagréable ni dénué d’intérêt. On est loin des bons films spatiaux qui fleurissent depuis Gravity mais on ne perd pas totalement son temps.

Un film à regarder entre potes pour frissonner un peu, un p’tit film de genre qu’on oubliera vite, une fois digérée la fin plutôt ironique et bien foutue (mais hélas, prévisible).

 

Dory

About Dory

Passionnée de cinéma en général, et de cinéma anglophone en particulier, je fais mes premiers pas critiques sur mon tumblr Vacances de pauvres. Fan de Star wars, Marvel et autres blockbusters (mais pas que), j'ai rejoint l'équipe Doc Ciné pour vous faire partager mes envies et mes avis, tout simplement.

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :