Lettre d’Amour à Teen Wolf

By 4 mai 2015 mars 10th, 2017 Gros plan
teen wolf

Chère Teen Wolf,

Je sais bien que tu n’es pas très populaire en France. Tu fais pourtant les beaux jours (ou plutôt belles soirées) de France 4 quand tu passes en prime time le vendredi soir. Je veux pourtant te dire que je t’aime sans concession, et qui sait, l’amour se propagera aussi vite qu’une transformation un soir de pleine lune.

Je t’avais déjà remarqué sur Tumblr, tu étais partout. Puis un soir de désœuvrement vendredesque, je me retrouve face à toi. Je dois te l’avouer, c’était toi ou TF1, alors j’ai décidé de te donner ta chance.

Jusqu’au point où j’essayais de trouver des excuses pour ne plus sortir le vendredi soir pour profiter de notre rendez vous hebdomadaire.

Je veux te réhabiliter, tu comprends ? Je veux que les autres te donne ta chance, je suis prête à partager. On m’a souvent demandé : « Mais pourquoi Teen Wolf ? ». Alors je vais leur expliquer tout ça.

Ce que j’aime chez toi avant tout, c’est ton sens du ringard totalement assumé. Plans de travers, maquillage kitsch, grande musique violonnée pendant des scènes où on distingue à peine qui fait quoi, tu y vas A FOND. Certes, tu es née d’un film des années 80 avec Michael J. Fox (« Teen Wolf » justement) et tu es un reboot de cette série des années 90 « Le loug-garou du campus » qui faisait le bonheur des pré-ados matinaux de France 2. La tâche n’était donc pas aisée de revenir sur le devant du petit écran. Mais bon. Soyons honnêtes, de Van Helsing à Wolf, c’est mission impossible de rendre un loup-garou crédible. Alors de ce côté, tu t’en sors pas mal.

Tu as su aussi parler à ma fibre de midinette en mettant toutes les 5 à 10 minutes, et souvent sans aucune raison, des hommes torse nu et plutôt bien bâtis. Et pour cela, je te remercie, car outre réveiller mes hormones endormies, tu me fais rire. Et ça, j’aime.

Bref, derrière ces attributs ringards que tu essaies de te donner, il reste des épisodes auquels je reste accrochée, intriguée, flippée aussi, et je mesure une bonne série à la façon dont j’interragis avec la TV (plus simplement quand je parle toute seule type « oh nan ça va être dégueulasse » ou « c’est pas possiiiiiiiible p****n »). tu es donc une excellente série. Parce que tes scénarii, cachées derrière tous ces clichés US hérités des années 80 et de John Hughes, restent d’une qualité irréprochable. Ça se tient. Et ça n’est pas chose facile de tenir quand on parle de loup-garou, banshee et autres Kanima. Tu ne te prends pas la tête ni au sérieux, tu y vas franchement.

J’aimerai que les gens te donnent ta chance, qu’ils passent la barrière des à priori et qu’ils te voient comme je te vois.

Tu réveilles en moi tellement de sentiments et de passion, et tu ne m’as jamais déçue.

Alors pour ça, je voulais te dire que j’t’aime. Sans conditions.

Dory

About Dory

Passionnée de cinéma en général, et de cinéma anglophone en particulier, je fais mes premiers pas critiques sur mon tumblr Vacances de pauvres. Fan de Star wars, Marvel et autres blockbusters (mais pas que), j'ai rejoint l'équipe Doc Ciné pour vous faire partager mes envies et mes avis, tout simplement.

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :