les chansons que mes frères
Note de la rédaction :

Note de la rédaction :

Johnny vient de terminer ses études et s’apprête, avec sa petite amie, à quitter la réserve indienne de Pine Ridge pour chercher du travail à Los Angeles. La disparition soudaine de son père vient bousculer ses projets. Il éprouve également des remords à laisser Jashaun sa petite sœur de 13 ans dont il est très proche. Johnny partira-t-il ? Critique du beau Les chansons que mes frères m’ont apprises de Chloé Zao.

Tourné avec des acteurs non-professionnels, tous d’origine indienne (de la tribu des Lakotas principalement), Les chansons que mes frères m’ont apprises est une immersion réaliste dans le quotidien des habitants de la réserve de Pine Ridge, et plus exactement de sa jeunesse à travers son personnage principal, Johnny.

Si un départ pour Los Angeles avec sa copine semble dans un premier temps être la seule véritable chance d’avenir de Johnny – déjà entraîné dans un trafic d’alcool (interdit dans la réserve) par un père alcoolique et amateur de rodéo, et un frère aîné en prison – sa rencontre avec ses demi-frères et la débrouillardise de sa petite soeur, laissée pour compte, lui ouvriront de nouvelles pistes.

Grâce à ces personnages complexes, Chloé Zao évite à tout moment de tomber dans les clichés, et réussit à nous faire découvrir la vie dans cette réserve – entre rodéos, messes, soirées alcoolisées mais aussi manifestations et cérémonies traditionnelles.

Un film que l’on pourrait qualifier de nécessaire pour cette réserve, qui semble presque oubliée de tous, perdues dans les grandes plaines du Dakota-Sud, mais également pour toutes les autres, quand on sait que les Indiens d’Amérique vivraient encore aujourd’hui, en moyenne 6 ans de moins que les autres Américains avec 770% de risques en plus de mourir d’alcoolisme.

À la question « Comment quitte-t-on le seul endroit qu’on a jamais connu ? », la réalisatrice semble finalement répondre par une autre question « Pourquoi ne quitte-t-on pas un endroit difficile à vivre ? ». Le personnage de la petite soeur, 7e génération, qui semble faire le lien entre la culture amérindienne et l’Amérique d’aujourd’hui, est un élément clé de réponse.

Sur le plan de la mise en scène, on se retrouve plus ou moins dans les clichés des films « à la Sundance », de belles intentions de réalisation (on voit concrètement la vie quotidienne dans les réserves, le tout sans superficialité) mais avec les scories habituelles : ambiance éthérée, une successions de plans arty à la Malick et, gros point noir, une incapacité à laisser vivre le moment alors que le films se veut une peinture sociale (les trois-quarts des plans durent moins de 5 secondes, véridique !).

Le DVD est de qualité : son et image à la hauteur. Niveau bonus, on retrouve une interview intéressante de la réalisatrice.

13
Note globale

Fiche technique :

Titre original : Songs My Brothers Taught Me
Réalisation : Chloé Zao
Scénario : Chloé Zao
Acteurs principaux : John Reddy, Jashaun St. John, Taysha Fuller
Sociétés de production :
Pays d’origine : États-Unis
Genre : drame
Durée : 94 minutes
Sortie : 9 septembre 2015
Marica

About Marica

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :