Les bons conseils du Docteur Ghost : saison 2, épisode 1

By 12 janvier 2018 Actualité
the post
Note de la rédaction :

Janvier – février 2018

Après des vacances en famille aussi pénibles qu’imposées, qui vous auront vu subir les opinions politiques de vos proches et sérieusement considérer la possibilité d’étrangler un de vos petits cousins, dont les hurlements incessants sont une véritable ode à la vasectomie, vous avez le sentiment d’être plus fatigué qu’après des mois de travail ininterrompus et envisagez sérieusement de succomber aux attraits de la drogue.

Heureusement, le Docteur Ghost est là pour vous éviter cet enfer. Adepte de la thérapie par l’écran, il vous propose ses meilleurs remèdes pour les deux mois à venir.

Semaine du 10 janvier : Johnny Hallyday est toujours mort et pour être honnête on s’en branle un peu. Les plus sensibles d’entre nous à la disparition de notre héros national pourront toutefois chercher du réconfort dans l’univers minuscule de Downsizing, d’Alexander Payne, ou dans la poésie de Las marimbas del infierno, de Julio Hernandez Cordon.

Semaine du 17 janvier : trois salles/trois ambiances, avec la sortie de 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance, de Martin McDonagh, In The Fade, de Fatih Akin, et The Last Family, de Jan P. Matuszynski.

Semaine du 24 janvier : signe de son incommensurable génie, en tentant d’empêcher la vente de Fire and Fury, Donald Trump a rendu par anticipation un bel hommage à l’affaire des Pentagon Papers, mise en scène par Steven Spielberg.

Semaine du 31 janvier : Woody Allen revient avec Wooder Wheel, tandis que Ziad Douieri nous amène au Liban, au cœur des tensions communautaires, avec L’Insulte.

Semaine du 7 février : semaine des attentats pour le cinéma américain, avec Stronger, de David Gordon Green, et Le 15:17 pour Paris, de Clint Eastwood, dont on peut toutefois craindre qu’il se limite à un long panégyrique sur le corps des Marines. Fort heureusement, Nick Park nous offre un peu de légèreté avec Cro Man et l’émission Strip Tease débarque sur grand écran avec Ni juge ni soumise.

Semaine du 14 février : trois ans après le très réussi Inherent Vice, Paul Thomas Anderson nous honore de sa dernière œuvre, Phantom Thread. Mais si vous aimez le caca ou qu’un horrible accident de la nature vous a privé de goût, vous pouvez aider Clovis Cornillac à payer son abonnement au Parc OL en allant voir Belle et Sébastien 3 : le dernier chapitre.

Semaine du 21 février : sans hésiter, on va voir La forme de l’eau (The Shape of water), de Guillermo des Toro – critique à dévorer ici.

Semaine du 28 février : alors que Dany Boon défèque à nouveau sur les écrans, avec cette fois La Ch’tite famille, Greta Gerwing nous gratifie de Lady Bird et Mehdi Ben Attia de L’Amour des hommes. Bertrand Mandico, lui, nous retourne le cerveau avec Les Garçons sauvages.

Bisous.

Votre bon Docteur Ghost.

Ghost Writer

About Ghost Writer

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :