Les bons conseils du Docteur Ghost : saison 1, épisode 1. Janvier – mars 2017

By 19 janvier 2017 mars 10th, 2017 Actualité
janvier à mars 2017 : nos conseils ciné
Note de la rédaction :

Qu’aller voir au cinéma jusqu’à fin mars ? Le Docteur Ghost répond à cette question par ses conseils avisés.

L’arrivée de la nouvelle année, bien que largement célébrée dans ce nouveau slip éléphant qui fait votre fierté, n’a rien changé à votre vie : votre chiffre est toujours le 0, votre couleur celle du caméléon dans le vide et votre ligne de vie celle de la main de Philippe Croizon. Bref, vous êtes toujours nul et vous demandez comment échapper à la médiocrité de votre existence. Heureusement pour vous, le Docteur Ghost est là.

Grâce à ses dons médiumniques hérités des forêts giboyeuses de l’Île de Pâques, il a maintes fois prouvé son aptitude à prédire l’avenir (élection d’Hillary Clinton, abstinence de Denis Baupin, victoire de la France à l’Euro de foot après un match contre nos vieux amis brésiliens) et saura vous conseiller quel film aller voir au cinéma pour enchanter votre quotidien et vous éviter d’alimenter les statistiques du suicide, dont la hausse est pourtant seule à même d’améliorer les résultats de Pôle Emploi et de permettre à des milliers de français d’échapper à l’avènement désormais inéluctable de Jean-Luc Bennahmias.

On laisse la parole à notre spécialiste :

Docteur Ghost :

« Ayant consacré mon début d’année à empêcher l’invasion de notre planète par une race de martiens en pain d’épice, ce qui convenons-en est un succès, je commencerai directement par la semaine du 18 janvier. A moins que vos références culturelles ne vous situent au niveau du fan de tuning, chose improbable si on considère que vous savez lire, vous pouvez vous épargnez la sortie de XXX – Reactivated. La semaine n’étant pas folichonne, elle autorise un retour au temps joyeux de la prohibition avec le manifestement correct mais pas dément Live By Night, de Ben Affleck, inspiré du livre éponyme de Dennis Lehane, dont l’œuvre a déjà donné lieu à plusieurs adaptations cinématographiques (Mystic River, Shutter Island et Gone Baby Gone).

Semaine du 25 janvier : David Bowie et Leonard Cohen sont toujours morts, et Les Enfoirés toujours vivants. Pour oublier ce monde de merde, on va voir La La Land, de Damien Chazelle, réalisateur de l’excellent Whiplash.

Semaine du 1er février : c’est encore pire, Dany Boon sort un nouveau film. En revanche Jim Jarmush, qui nous manquait puisqu’il n’avait rien signé depuis fin 2016 et Paterson, nous revient avec Gimme Danger, un documentaire sur les Stooges où l’iguane devient babouin. La même semaine, Natalie Portman endosse le costume de Jackie Kennedy, et emprunte par la même occasion un tremplin vers un Oscar.

Semaine du 8 février : le monde va mieux. Jean-Jacques Goldman est mort emporté par une gastro-entérite foudroyante, comme un symbole de son œuvre, et les chorales sont en deuil dans tout le pays,  offrant à nos oreilles quelques heures de répit pour pleurer leur idole. Pour célébrer cette libération du paysage musical français une séance de Silence, le dernier film de Martin Scorsese, apparaît toute indiquée. Et comme Everything is awesome, L’équipe de La grande aventure Lego nous livre la même semaine Lego Batman, le film.

Semaine du 15 février : on espère que Jeff Nichols, un an après Midnight Special, va poursuivre son sans faute avec Loving, dont le scenario sent bon le pathos mais que le réalisateur fait partie des rares à pouvoir transcender. Le même jour Luc Jacquet, sans doute pour achever de nous inciter à acheter un hangar de Hummer, se lance dans un exercice d’une originalité folle à travers le récit de la vie d’une colonie de manchots. Bonne nouvelle, si j’en crois cet article cette série pourrait avec un peu de chance bientôt prendre fin.

Semaine du 22 février : il faut savoir ne pas entretenir de faux espoirs. Aussi, en même temps qu’on annonce à son fils leucémique que ce n’est pas la peine de faire de liste de cadeaux pour son prochain anniversaire, on évite de donner une énième et vaine nouvelle chance à M. Night Shyamalan et on économise du même coup quelques euros en évitant d’aller voir Split, d’autant plus que la semaine nous offre le choix entre Le Secret de la chambre noire, de Kyoshi Kurosawa, auteur du réussi, du moins dans sa première partie, Shokuzai, et Chez Nous, de Lucas Belvaux, dont on espère que six millions de supposés égarés auront l’idée de le regarder avant d’aller voter.

Semaine du 1er mars : sortie de T2 Transpotting, suite de Transpotting et adaptation du roman Porno, d’Irvine Welsh, dont on espère qu’il sera plus qu’une simple redite du premier.

En cas de catastrophe industrielle il sera toujours possible de tenter un pari en allant voir Patients, de Grand Corps Malade et Mehdi Idir.

Semaine du 8 mars : Cannes approche et les sorties correctes se font rares. On lit un livre, on va au théâtre et au Look Bar, on offre des whiskies à Miguel, on parle avec des inconnus dans une orgie de nuages noirs et on rentre se coucher, heureux et ivre mort.

Semaine du 15 mars : James Gray revient avec Lost City of Z.

Les fans d’horreur et de carottes jaunes pourront toujours se rabattre sur Grave, de Julia Ducournau

Semaine du 22 mars : le désespoir pourrait autoriser à consacrer 2 heures de votre vie à Life, de Daniel Espinosa. L’histoire jugera.

Semaine du 29 mars : sortie de Ghost in the Shell, de Rupert Sanders, adaptation du manga culte de Masamune Shirow et dont la bande-annonce laisse craindre une reprise quasi plan par plan, mais en moins bien, de l’excellent film d’animation de Mamoru Oshii. »

Ghost Writer

About Ghost Writer

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :