Le Grand Bain – Critique

By 29 octobre 2018 Critiques
Note de la rédaction :

« Le Grand Bain » est un film sorti en octobre 2018 réalisé par Gilles Lellouche avec Mathieu Almaric, Marina Fois, Philippe Katerine, Virginie Efira…

Le Pitch

Une belle brochette de losers se retrouve à la piscine municipale pour faire de la natation synchronisée masculine. Coincés dans leur petite vie, cette discipline hors du commun leur permettra-t-elle de se ressaisir ?

La Critique

Pour son premier long-métrage réalisé en solo, Gilles Lellouche s’est choisi un casting 5 étoiles parmi tous ses potos acteurs. Du beau monde, donc, dans ce film résolument décidé à moderniser le cinéma « à la française ». Alors qu’en est-il, de cette french dramédie, qui récolte déjà de bons échos et qui a déjà fait le tour de nombreux festivals ?

Tous les ingrédients sont réunis pour faire du « Grand Bain » un succès : les acteurs (ouiii des gens connus), un sujet qui marche toujours matiné de positive attitude (c’est pas parce qu’on est un loser qu’on peut pas relever des défis), un peu d’humour (je dis « un peu » parce que c’est pas non plus la franche rigolade), des personnages attachants, un spectacle final (avouez, tout le monde adore ça, le moment où les protagonistes font un show parfait). Tous ces éléments font du « Grand Bain » un film sans conteste sympathique mais qui souffre cependant de petites maladresses. Les dialogues sont un peu faiblards (pardon Gilles), et des dialogues faiblards, ça donne des jeux d’acteurs pas toujours très heureux. Ajoutons à ça quelques incohérences scénaristiques et également, que les nombreux personnages, assez caricaturaux en fin de compte, sont traités de façon inégale et pas assez en profondeur.

Si il est un peu faiblard sur la forme, c’est tout de même sur le fond que le film tient ses points forts. (Sur le fond…de la piscine…dans son petit pull marine…vous l’avez ?). Le Grand Bain aborde des sujets intéressants et sérieux comme la dépression, la virilité, la paternité, voire on y parle un peu d’érotomanie, d’alcoolisme, et globalement, on y parle de luttes, à l’image des scènes post-entraînements : on en parle, sans jugement.

Malgré une mise en scène et une écriture maladroites, « Le Grand Bain » reste un film aux personnages attachants. Même si on se tape pas le cul par terre, les quelques traits d’humour donnent un peu de légèreté à ce film sur une équipe de gens humainement assez moyens, avec leurs qualités et leur connerie…Somme toute un peu comme nous, quoi.

NB : un film traitant du même sujet est sorti en Grande Bretagne cet été, « Swimming With Men ». Si vous en avez le temps, il est assez intéressant de remarquer comme deux types de réalisation peuvent traiter d’un même sujet spécifique. De façon tout à fait subjective, mon coeur va à l’adaptation british de « cette histoire inspirée de faits réels ».

Dory

About Dory

Passionnée de cinéma en général, et de cinéma anglophone en particulier, je fais mes premiers pas critiques sur mon tumblr Vacances de pauvres. Fan de Star wars, Marvel et autres blockbusters (mais pas que), j'ai rejoint l'équipe Doc Ciné pour vous faire partager mes envies et mes avis, tout simplement.

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :