Note de la rédaction :

Retour des Frères Coen, dans une veine plus comique avec Hail, Caesar !, avec un casting impressionnant et surtout le look totalement improbable de George Clooney, Josh Brolin, Scarlett Johansson, Channing Tatum, Jonah Hill, Christophe Lambert et consorts…

Synopsis :

À Hollywood, dans les années 1950. Eddie Mannix est un fixeur : les studios de cinéma l’engagent pour régler les problèmes des stars…

Développement

Le film est évoqué par les frères Coen dès juillet 2004. L’histoire de cette comédie est centrée sur une troupe d’acteurs dans les années 1920 qui jouent une pièce de théâtre sur la Rome antique. George Clooney était déjà pressenti pour tenir le rôle principal. En février 2008, les Coen expliquent qu’ils n’ont pas encore de script, seulement une idée. Ce film pourrait être le troisième film de la « Trilogie des idiots » (« Numskull Trilogy ») avec George Clooney, après O’Brother (2000) et Intolérable Cruauté(2003).

En décembre 2013, le projet est mentionné en interview pour la sortie de Inside Llewyn Davis. Joel Coen révèle qu’ils vont travailler sur le film, qui sera leur prochain projet. Les Coen confirment le développement du film en mai 2014, et précisent que l’intrigue tourne finalement autour d’un fixer travaillant à Hollywood dans les années 1950 pour le compte des grands studios de cinéma.

Le film s’inspire du véritable fixer Eddie Mannix (en), qui avait déjà été incarné par Bob Hoskins dans Hollywoodland (2007) qui revenait sur la mort de l’acteur George Reeves.

Fiche technique :

Titre original : Hail, Caesar!
Réalisation : Joel et Ethan Coen
Scénario : Joel et Ethan Coen
Acteurs principaux : Josh Brolin, George Clooney, Alden Ehrenreich, Ralph Fiennes, Jonah Hill Scarlett Johansson, Frances McDormand, Tilda Swinton, Channing Tatum, Christophe Lambert
Sociétés de production : Mike Zoss Productions, Working Title Films
Pays d’origine : États-Unis
Genre : comédie
Sortie : 17 février 2016
Noodles

About Noodles

Fan de cinéma depuis longtemps, je partage mes opinions avec vous. N'hésitez pas à me donner votre avis sur mes critiques. Sur Twitter je suis Noodles, celui qui tombe systématiquement dans le piège des débats relous.

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :