Festival Lumière 2017 : Nicolas Winding Refn lance sa plateforme de streaming

By 20 octobre 2017 novembre 28th, 2017 Quoi de neuf doc ?
Nicolas winding refn à lyon
Note de la rédaction :

En marge du Festival Lumière, Nicolas Winding Refn a présenté byNWR.com, son site de vidéos à la demande qui a pour objectif de « ressusciter le cinéma » selon les propres dires de NWR. Il s’agit plus modestement d’une plateforme de streaming qui diffusera des raretés du cinéma bis. Le lancement est prévu en février 2018, nous avons assisté à la conférence de presse lançant officiellement le projet.

Si Nicolas Winding Refn sait indéniablement entretenir le buzz, il est difficile de percevoir en quoi ce projet détiendrait la clé pour revivifier une industrie qui va mal. D’autant que son modèle économique repose essentiellement sur les épaules de son créateur.

C’est magique

Le principe de la plateforme est de permettre la restauration d’un film oublié par mois en 4K. Il sera disponible uniquement sur la plateforme online et entièrement gratuitement car NWR insiste sur le fait que l’art sera un jour gratuit. Sur byNWR.com, il n’y aura donc ni pub, ni abonnement, nada. NWR a insisté sur ce point : il n’y a pas d’enjeu économique, ce projet doit répondre à un besoin d’expression.

Comment va-t-il procéder lui demande-t-on ? Il glisse un « c’est magique » avec un ton ironique. On n’en saura pas plus, à part qu’il multiplie la réalisation de publicités très lucratives depuis quelques mois…

En fait, NWR a ce projet en tête depuis 2 ans. Il a commencé à contacter des collectionneurs bien qu’il n’ait réellement aucune ligne directrice : son objectif est de restaurer des films sortant des sentiers battus, pour ce faire il recherche avant tout des réalisateurs oubliés qui ont des personnalités.

Concrètement, chaque mois 1 film sera restauré en 4k et diffusé sur la plateforme. Chaque film sera présenté par un guest qui sera en charge de produire du « contenu » à partir de ce que cela lui inspire.

En effet, la plateforme byNWR.com se veut également être une plateforme d’inspiration pour la nouvelle génération de cinéphiles.

NWR a sans doute conscience que son projet est bancal d’où son positionnement un brin provocateur. Une chose est sûre, il se pose les bonnes questions : comment monétiser un projet culturel autour du cinéma à l’heure du streaming ? NWR le reconnait lui-même : « les frères lumière ont eu le même problème ».  Et qui sait, dans 10 ans il y aura peut être ses propres films…

Nous avons eu la chance de voir en avant-première les 2 premiers films restaurés qui seront diffusés à partir de février 2018 sur byNWR.com :

  • The Nest of the Cuckoo Birds de Bert Williams : un film que littéralement personne n’avait jamais vu et qui pourtant jouit d’une aura remarquable auprès d’une communauté de passionnés. Malheureusement, voir le film va probablement ternir la légende tant le résultat est hautement improbable.
  • Night Tide de Curtis Harrington : Le seul fait d’arme de cette histoire de sirène est de retrouver un Dennis Hooper jouant un marin ingénu.

Il y aura une version française, japonaise, chinoise, italienne

Noodles

About Noodles

Fan de cinéma depuis longtemps, je partage mes opinions avec vous. N'hésitez pas à me donner votre avis sur mes critiques. Sur Twitter je suis Noodles, celui qui tombe systématiquement dans le piège des débats relous.

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :