Comment réussir son festival Lumière ?

By 3 novembre 2019 Gros plan
prix-lumiere-ff-coppola-copyright-institut-lumiere-photo-jeanluc-mege-2

Le véritable plus du Festival Lumière est qu’il rassemble un public de cinéphiles et un public familial, ce qui en fait un rendez-vous chaleureux et animé, et propose également des rendez-vous au plus près des artistes. Pour combien de temps encore ? Dépêchez-vous aussi d’en profiter ! Voici nos conseils pour réussir votre Festival Lumière !

Organisé chaque année au mois d’octobre durant 9 jours dans la métropole de Lyon (ville natale du cinématographe Lumière), le Festival Lumière est le festival du cinéma classique.

Ici pas de compétition, mais un prix – le Prix Lumière en hommage aux frères Lumière – décerné à un réalisateur/réalisatrice ou à un(e) acteur/actrice pour honorer leur carrière. Découvrir le palmarès des prix Lumière.

En 11 ans, le festival a su s’imposer comme une référence au niveau international en invitant les plus grands noms du cinéma (Coppola, Scorsese, Jane Fonda, Tarantino, Guillermo del Toro…) , en projetant plus de 400 séances présentées par des acteurs, des cinéastes, des critiques… et en rassemblant plus de 200 000 festivaliers en 2019 (lire le bilan du festival Lumière 2019).

Nos Conseils pour réussir son Festival Lumière :

1- Connaître le calendrier de la manifestation :

  • Début mai : annonce des dates
  • Début juin : ouverture des accréditations
  • Mi juin : conférence de presse du Festival Lumière avec annonce du Prix Lumière
  • Fin juin : mise en vente de certaines séances événements + de la séance d’ouverture
  • Début septembre : Séances gratuites de présentation du programme (sur inscription) + mise en ligne du programme et ouverture de la billetterie (excepté les master class)
  • Fin septembre : Mise en vente des billets pour les rencontres avec les invités (master class)
  • J-15 : Mise en vente de billets pour la cérémonie de remise du Prix Lumière
  • Mi-octobre : c’est parti pour 9 jours de festival !

2- Venir au festival

Venir et se déplacer dans Lyon est très facile.

Le festival Lumière met en place des partenariats avec Air France, la SNCF mais aussi avec des hôtels et des restaurants pour faciliter votre venue et votre séjour ! Toutes les infos pratiques ici

Le festival se passe dans différentes salles de cinémas et lieux de la métropole tous accessibles en transports en commun. Si vous pensez faire le festival sur 2-3 jours, nous vous conseillons d’opter pour le ticket TCL longue durée (valables jusqu’à 72h sur l’ensemble du réseau) à 3,10€*. 

3- Organiser son programme

Le festival dure 9 jours.

En septembre, le Festival Lumière organise des séances gratuites de présentation du programme pour vous aider à choisir les films que vous irez voir.

Si vous deviez choisir un week-end pour faire le festival, préférez le dernier week-end du festival pour assister (avec un peu de chance !) le vendredi à la masterclass du prix Lumière suivi de la remise du Prix et le dimanche à la soirée de clôture en présence du Prix Lumière. Inoubliable !

Nouveauté cette année : le festival Lumière a lancé son application.

Très pratique, cette application vous permet de rechercher un film, de survoler le calendrier par jour, par lieu ou par invité, de retrouver le journal quotidien du festival, d’écouter la radio Lumière ou encore d’accéder à la boutique en ligne.

Le festival Lumière c’est aussi des expositions, des signatures de livre, des marchés du DVD…

4- Acheter les places

– Le coût :

La séance normale = 6€ (5€ pour les accrédités)

Les séances spéciales (ouverture, clôture, ciné concert…) = 10€* à 25€* (8€* à 25€* pour les accrédités)

Les master class = 6€* (5€* pour les accrédités. Elles étaient gratuites il y a encore quelques années)

Certaines personnes se plaignent des tarifs mais assister à une des seules projections de « The Irishman » en présence de Martin Scorsese ou encore de La Roue d’Abel Gance sont des expériences uniques qui marquent une vie (de cinéphile !).

– Les places partent très vites.

La base : abonnez-vous à la newsletter ! http://www.festival-lumiere.org/newsletter.html

Indispensable pour être tenu informé de l’ouverture de la billetterie et des événements spéciaux (on a eu cette année la chance de voir s’ajouter dans la programmation la projection de « The Irishman » en présence de Martin Scorsese !).

Quelques bugs à noter encore cette année dans la file d’achats des places mais pour gagner du temps lors de l’ouverture de certaines ventes, pensez à vous rendre sur l’espace billetterie en ligne, à vous connecter à votre compte et à avoir la page ouverte sur l’événement quelques minutes avant !

– Faut-il s’accréditer ?

Je ne me suis pas accréditée cette année car je ne pensais pas voir assez de films pour que ce soit rentable. Calcul fait, avec 7 séances normales + 4 événements spéciaux, j’aurais payé exactement le même prix avec une accréditation mais avec l’accréditation (18€*), j’aurais eu le catalogue du festival, des séances offertes et bien d’autres remises (librairie du cinéma, Grand Café des Négociants). Donc oui ça vaut le coup, et particulièrement pour les -25 ans (accréditation offerte !*).

– Vous n’avez pas réussi à avoir de places ?

Le festival remet en vente des places sur chaque événement et parfois même sur la billetterie.

N’hésitez donc pas à vous reconnecter et à essayer de venir en arrivant sur place 2h avant l’événement (les festivaliers sont à fond et arrivent en règle général 1h avant l’événement, voire plus, avec des places, alors imaginez sans place… Cette année, le record revient à deux dames que nous avons rencontré après la masterclass de Francis Coppola qui sont arrivées le matin à 9h pour espérer obtenir le sésame !).

5- Rencontrer les invités

– Lors des master class ou « Conférence » : les festivaliers sont à fond ! Notre conseil : arriver 1h – 1h30 avant pour être bien placé.

– La veille de leur masterclass, les invités sont souvent sollicités pour venir présenter leur film. C’est comme ça que nous avons eu la chance de revoir Memories of murder sur grand écran, présenté par Bong Joon-ho au cinéma Comoedia.

– Réserver les séances du réalisateur invité. En 2019, Bong Joon Ho a présenté 7 films en plus de sa masterclass. 7 chances en plus de le rencontrer !

– Sur les lieux du festival : le village Lumière, les soirées sur la plateforme… les invités sont accessibles mais apprécient le respect des festivaliers Lumière 😉

Bon plan

Si vous êtes abonnés à l’institut Lumières, des places devraient vous être offerts pour le festival Lumière. Une raison de plus de s’abonner !

Vivez le festival de l’intérieur en devenant bénévoles ! 900 bénévoles ont travaillé sur l’édition cette année : billetterie, accueil, vendeurs, chauffeurs… 

Vous n’avez pas pu assister au festival ?

Profitez du Best of Festival Lumière – une sélection des films du festival à retrouver sur le grand écran de l’Institut Lumière – ou réécoutez les masterclass en ligne sur Radio Lumière.

*Prix 2019.

Bonus : les lieux incontournables du festival Lumière :

festival lumière

Les salles de cinéma :

Tous les cinémas de la métropole lyonnaise participent à la fête, du multiplex à la petite salle de quartier, mais les lyonnais ont leurs salles préférées.

Celles gérées par l’Institut Lumière sont composées de petites salles (entre 40 et 110 places) sur la presqu’île ou à proximité. Ces cinémas bénéficient malgré leur petite jauge d’une programmation attractive pendant le festival et accueillent de nombreux invités prestigieux (nous avions eu le privilège d’assister à une projection de luxe accompagnés de Quentin Tarantino).

N’oublions pas l’Institut Lumière, le lieu emblématique de la cinéphilie lyonnaise depuis son ouverture. La salle 1 de l’Institut avec ses 270 fauteuils confortables est incontournable. Elle peut accueillir les projections en numérique ainsi que des films en 16 mm et 35 mm.

L’autre lieu incontournable est le Comoedia, situé à proximité de la presqu’île, il est le cinéma d’art et essai par excellence de la métropole lyonnaise.

Petit conseil : n’hésitez pas à sortir des sentiers battus : tous les cinémas participant à l’événement proposent des projections de qualité et accueillent des invités de marque : on pense notamment au cinéma Opéra (toute petite salle de centre-ville, à proximité de l’Opéra et de l’Hôtel-de-Ville) au Zola à Villeurbanne et l’Astoria qui a accueilli cette année la mini-nuit Gaspar Noé en sa présence.

– Les lieux de vie :

Le Village temporaire de l’Institut Lumière est vraiment incontournable : on y trouve la librairie du Festival où est enregistrée en direct l’émission de radio du festival, le café restaurant où on croise journalistes affairés et professionnels, acteurs, cinéastes (lors de l’édition 2017, un cinéphile bien connu des lyonnais a pu échanger pendant près d’1h avec Guillermo Del Toro dans les rayons DVD du village).

La Plateforme est une péniche sur les berges du Rhône, c’est ici que les festivaliers viennent boire un verre en soirée. Il ne faut pas hésiter à s’y rendre pour les dj set de pointures et pour y croiser en toute décontraction les invités du festival (attention : évitez de leur sauter dessus, l’atmosphère décontractée du festival dépend aussi de votre comportement).

C’est désormais 3 galeries d’art qui proposent des expositions autour du cinéma. Les plus intéressantes cette année se situent dans la presqu’île, alors prenez le temps de vous y rendre.

Le restaurant Le Passage, situé à proximité du cinéma Lumière Terreaux est le lieux où se retrouvent tous les invités. Le cadre magnifique et l’assurance d’y croiser les festivaliers célèbres en fait un lieu prisé.

 

Vous avez d’autres conseils ? N’hésitez pas à les partager en commentaires !

Marica

About Marica

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :