bridget-jones-3-critique
Note de la rédaction :

« Bridget Jones 3 » (ou « Bridget Jones’s Baby ») est un film réalisé par Sharon Maguire et sorti au cinéma le 5 octobre 2016.

Le Pitch

Bridget Jones a 43 ans et est toujours célibataire. La même semaine, elle batifole avec un bel inconnu et son ex Mark Darcy. Bim ! Elle tombe enceinte…mais ne sait pas qui est le père.

La Critique

Je vais pas y aller par 4 chemins : la transformation physique de Renée Zellwegger m’a assez dérangé. On sait que c’est la même actrice mais elle ne se ressemble pas. Voilà qui est dit. De plus, la force de Bridget Jones est d’être assez rondouillarde, ce qui est éludé dans le film par un simple « Ai enfin réussi à perdre du poids ». Le personnage sur lequel repose tout le film est donc un peu de traviole, ce qui n’assure pas une base solide à un film qui, on le sait, n’est pas sensé volé bien haut en terme de philosophie et de culture.

Cependant, le scénario étant écrit par Helen Fielding, l’auteure des livres, on retrouve une bonne cohérence avec les deux premiers films et cet humour qui fait que cette trilogie est assez agréable à regarder. Je dois même avouer avoir exploser de rire deux ou trois fois dans la salle, ce qui est un score assez honorable pour une comédie.

Quant au casting, Patrick Dempsey est tout à fait acceptable et Colin Firth…Colin Firth est parfait, comme toujours (long soupir). On retrouve avec tendresse les parents un peu fous de Bridget, joués par Jim Broadbent et Gemma Jones, et les personnages secondaires sont tout de même assez drôles (avec une mention spéciale pour Sarah Solemani qui joue le rôle un peu barré de Miranda).

Bref, une bonne comédie romantique, assez cliché tout de même et peu vraisemblable, avec juste ce qu’il faut de vulgarité. Un film parfait pour se marrer entre copines, le verre de chardonnay à la main en attendant que le vernis sèche. Quant aux hommes, vous pouvez tout de même y aller, et prier pour vieillir aussi bien que Colin Firth…

14
Dory

About Dory

Passionnée de cinéma en général, et de cinéma anglophone en particulier, je fais mes premiers pas critiques sur mon tumblr Vacances de pauvres. Fan de Star wars, Marvel et autres blockbusters (mais pas que), j'ai rejoint l'équipe Doc Ciné pour vous faire partager mes envies et mes avis, tout simplement.

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :