10 films de Zombies pas américains et pas super connus !

By 11 janvier 2017 mars 11th, 2018 Le Coin du Cinéphage

En janvier on se pèle les burnes ou le vagin (je suis pour l’égalité des sexes) et on a plutôt envie de rester at home en attendant que le beau temps et la chaleur reviennent. Quelle meilleure activité que de se poser devant un bon film avec plein de trucs à bouffer ou à fumer ou à boire ou les trois dans l’ordre que l’on veut ?

Le souci, c’est qu’on a trop de choix et forcément trop de mal à se décider. Heureusement, Botzky a fait le tri pour vous et vous soumet quelques suggestions triées par genre, thème ou personnalités. Enjoy !

Et on commence l’année avec… Dix films de Zombies pas américains et pas super connus !

Dead Snow: Red vs. Dead (2014)

Dead Snow: Red vs. Dead (2014)

Titre original : Død snø 2

Réalisateur : Tommy Wirkola

Waow, quel grand, que dis-je quel immense foutoir glorieux que cette production norvégienne avec des Zombies Nazis et une Zombie baise pleine d’amour sur l’air de Total Eclypse oft he Heart de Bonnie Tyler. Beaucoup moins de temps morts que le premier opus, et beaucoup moins film hommage à Evil Dead ou Braindead.  Plus d’idées persos (tel le héros qui s’est fait recoudre par erreur un bras de zombie nazi !), le montage est bien mieux réussi, du rythme, des supers bastons, plein de gore, et un humour super noir. Un must !

dernier-train-pour-busan

Dernier train pour Busan (2016)

Titre original : Busanhaeng

Réalisateur : Yeon Sang-Ho

La bonne surprise de l’année dernière, un film de zombie ultra speed et ultra stressant qui se déroule dans un train. Original, peu de gore mais beaucoup de scènes flippantes pour zéro temps mort !

Lire la critique

Road of the Dead

Road of the Dead (2014)

Titre original : Wyrmwood: Road of the Dead

Réalisateur : Kiah Roache-Turner

Superbe ajout australien au genre avec plein de riches idées, (le sang des zombies permet de faire de l’essence) et une ambiance hommage à la Mad Max 2. Avec un budget conséquent, on sent que le réalisateur peut tout faire péter !

Le massacre des morts-vivants (1974)

Le massacre des morts-vivants (1974)

Titre original : Non si deve profanare il sonno dei morti

Réalisateur : Jorge Grau

Attention, malgré son titre italien, ce film est bel bien d’origine espagnole. Et il déboite ! Superbe production vintage seventies avec ambiance cimetière, morgue, brouillard et nuit à la Fulci et du gore à la pelle. Très agréable.

Le manoir de la terreur (1981)

Le manoir de la terreur (1981)

Titre original : Le notti del terrore

Réalisateur : Andrea Bianchi

Un film de zombie de la grande époque des séries B italiennes. Bien barré mais assez classique, il vaut le détour en raison du type au col roulé, un adulte souffrant de nanisme qui joue le rôle d’un gosse en raison des restrictions sur le droit de travail des enfants en Italie à l’époque. C’est flippant. Sinon, les personnages prennnent des décisions super cons et se font évidemment massacrer tandis qu’on leur crie de se casser de là.

Black Sheep (2006)

Black Sheep (2006)

Réalisateur : Jonathan King

Une entrée néo-zélandaise dans le genre, avec des zombies moutons. Très très drôle !

Zombie Ass: the Toilet of the Dead (2011)

Zombie Ass: the Toilet of the Dead (2011)

Titre original : Zonbi Asu

Réalisateur : Noboru Iguchi

Iguchi est sans doute le plus dingue de la liste et le plus prolixe en matières de films fauchés mais regorgeant d’énergie, d’idées et d‘ultra violence. J’aurais pu choisir aussi Dead Sushi, avec.. des zombies Sushis.  Bon, le titre n’est pas très subtil, le film non plus. C’est le film de zombies sexo-scato-maso. Vous aurez du mal à aller chier dans des chiottes turques après l’avoir vu !

Juan of the Dead (2011)

Juan of the Dead (2011)

Titre Original : Juan de los muertos

Le premier film de zombies cubain s’essaie à l’humour, bon c’est un peu lourd, mais la gueule bizarre du héros et son corps décharné ainsi que sa bande de potes font passer un bon moment, sans plus.

Kill Dead Zombie ! (2012)

Kill Dead Zombie ! (2012)

Titre Original : Zombibi

Réalisateurs : Martijn Smits, Erwin van den Eshof

La version néerlandaise maintenant. Pareil, grosse dose d’humour, quelques petites idées sympa (comme les deux boules de bowling pour éclater la tête des zombies, ou les frères turcs vendeurs de kebabs fringués à la Matrix) mais rien qui fasse vraiment décoller le truc.

Cockneys vs Zombies (2012)

Cockneys vs Zombies (2012)

Réalisateur: Matthias Hoene

Et pour finir cette liste, la version british avec du bel accent anglais de pub et l’acteur jouant le rôle du parrain londonien dans Snatch. Pas mal, sans plus. On est loin de Shaun of the Dead. (dont d’ailleurs je ne sais pas vraiment la hype attitude).

Et pour les curieux, en voici quelques-uns que je n’ai pas encore vus :

To Kako (2005) : zombies grecs

Bio Zombie (1998) : Hong-Kong zombies

SARS Wars (2005): zombies thaïlandais

La Horde (2009): zombies français

Rammbock (2010) : zombies allemands

Jeruzalem (2016) : zombies israéliens

Botzky

About Botzky

Obsessionnel compulsif, polytoxicomane, polygame, polyglotte et professionnel de Pole-Dance, Botzky n’a pas une mais mille opinions selon le taux de salinité des saisons. Grâce à Doc Ciné, il peut enfin partager le point de vue schizophrène qu’il porte sur sa maîtresse préférée, Miss 7ème Art, et s’en pourlèche les babines avec un plaisir sanguin à rayures ingénues et perverse.

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :